Général Jacques Seignan

Retour

Général Jacques Seignan

Né le 27 juillet 1926 à Auch, le Général Jacques Seignan est décédé le 12 mars dernier à Villejuif.

Entré en service en juillet 1945, il intègre l’ESMIA en 1946 et à l’issue, ayant choisi l’artillerie il suit les cours de l’Ecole d’ Application de l’Artillerie à Idar Oberstein.

A la sortie il rejoint le 1er RA alors à Mulhouse et est ensuite affecté au RACM puis au 9/69e RA, en Indochine, il y fait campagne de 1948 à 1950 comme lieutenant, et y obtient ses quatre premières citations.

Au retour en 1951 il sert successivement au 25e RA de Thionville et au 32e RA de Coblence. Puis en 1953 il devient cadre à l’ESM de Coëtquidan.

Promu capitaine en 1954 il est affecté au 20e GAP en Tunisie puis en Algérie, il participe en 1956 aux opérations de l’expédition Franco Britannique d’Egypte (Chypre, Port Saïd. ..),il obtient une nouvelle citation .

Revenu en Algérie de 1957 à 1959 ses éminentes qualités lui valent trois nouvelles citations.

A son retour en métropole, il sert à l’Etat-major de l’Inspection technique des TAP avant de rejoindre en 1960 la STAT comme stagiaire, puis l’EMSST en 1961. Breveté à l’issue, chef d’escadron en 1964 il devient chef du bureau études du Centre aéroporté de Toulouse.

En 1968 il est chef des services techniques puis commandant en second du 35e RAP de Pau. En 1970, il occupe la fonction de chef du Bureau Instruction de l’État-major de la 11e DP à Pau.

En 1972, lieutenant-colonel, il rejoint l’État-major du Commandement de l’Artillerie de la 7e DB à Mulhouse pour y exercer la fonction de Chef d’Etat-major.

En 1975 il prend le commandement du 57e RA .En 1977, promu colonel, il devient chef du bureau EM à la DRET de Paris puis conseiller militaire à la DTAT de Saint-Cloud. Promu Général de brigade en juillet 1983 il quitte le service actif.

Le Général J Seignan était commandeur de la Légion d’Honneur, titulaire de la médaille de l’aéronautique, et de huit citations.


Forum