Le mot du Président

Général Jacques Grenier

Le mot du Président

Comme chaque année, nous avons pu honorer, malgré tout, Sainte Barbe, notre sainte patronne. Dans un contexte social difficile cette célébration prévue le samedi 8 décembre 2018 a été supprimée par le Ministère au dernier moment, le vendredi 7 à 21h30. Nous avons été contraints de décaler les cérémonies de 24 heures et de les regrouper sur un lieu unique « L’Hôtel National des Invalides ». C’est ainsi que nous avons pu fleurir le tombeau du Maréchal FOCH, grand artilleur s’il en est et nous retrouver dans la cour d’honneur pour une prise d’armes.

En cette nouvelle année il nous faut continuer l’action de valorisation de l’Artillerie engagée et être vigilant pour la défense de notre Arme dans un contexte budgétaire qui n’est pas aussi « rose » qu’on essaye de nous le faire croire. Il faut aussi se battre pour que les Artilleurs d’active de haut rang aient leur place et toute la place dans l’organigramme de notre Armée de terre.

Je souhaite aussi avoir une pensée particulière pour tous les morts en opérations de l’Armée française, pour nos blessés qui souffrent dans leur chair en ayant rempli leur mission au service de la France.

Ajoutons que tous les régiments d’artillerie de brigade continuent à assurer, avec le succès que l’on sait, la relève tous les quatre mois de la « Task Force WAGRAM » : depuis septembre 2016 ce ne sont pas moins de 2418 missions de tirs qui ont été effectuées.

Cette année nous allons fêter le centenaire de notre Fédération et je compte sur vous pour que cette célébration soit l’occasion de resserrer les liens qui nous unissent.

Pour terminer je vous présente tous mes vœux de santé, de bonheur et de réussite professionnelle pour 2019. Vœux à partager avec tous ceux qui vous sont chers.

Et par Sainte Barbe : Vive la Bombarde !


Général de division Jacques GRENIER
Président de la Fédération Nationale de l’Artillerie