Vie des Amicales - L'Objectif n°151

Vie des Amicales - L'Objectif n°151

Par FNA
18 février 2015

Amicale du 12e Régiment d'Artillerie et des artilleurs (Bulletin de liaison n°129 d'octobre 2014)

Le Chef d'Escadron Pertusa, Président de l'Amicale du 12e RA et des artilleurs, dans l'éditorial du Bulletin, souhaite à ses amicalistes et à leur famille « bonheur et épanouissement » dans une vie toujours active. Il leur rappelle leur engagement à participer au monde combattant et aux traditionnelles cérémonies de l'artillerie, en liaison avec le 28e Groupe Géographique et avec les anciens du 32e RA.

Deux rendez-vous majeurs sont programmés en 2015 :

  • Rassemblement des anciens d'AFN des 1er et 4ème Groupes du 12e RA,
  • Assemblée générale de l'Amicale qui marquera la fin de la mandature actuelle.

Après avoir rendu hommage aux morts et aux blessés pour la France et aux disparus de l'Amicale, ce Bulletin traite, en particulier, des activités de l'Amicale et du Centenaire de la Grande Guerre.

- L'Amicale a participé à la commémoration de la Bataille des Frontières, le 15 août 2014, à Saint-Blaise-La-Roche, puis à Plaine, au plateau des Niarregoutes et au col de Chipotte dans les Vosges.

- Le 20 septembre 2014, le général Maury, Commandant la Brigade de Renseignement et Commandant d'armes de la garnison d'Hagueneau/Oberhoffen, a organisé les Journées Portes Ouvertes de la Garnison. L'Amicale y a participé en nombre.

- le 4 décembre 2014, le 28e GG a célébré, avec l'Amicale du 12, Sainte-Barbe dans toute la tradition de l’artillerie, et la participation d'artilleurs déguisés et des lieutenants enjoués...Ce fut un grand moment de convivialité mais aussi d'hommages aux Anciens des 12e et 32e RA.

Deux pages sont consacrées à la Bataille des frontières et au rôle du 12e Régiment d'artillerie de campagne en août 1914. Grâce aux extraits des Journaux de marche opérationnels, présentés par J-M Diot, historien militaire de l'Amicale, on peut revivre ces journées de début d'une guerre difficile, à Saales, Plaine et Saint -Blaise -la Roche.

J-M Diot conclut : « Cette victoire démontre l'importance déterminante de l'artillerie et les grandes qualités du canon de 75 admirablement servi par nos artilleurs. Pourtant, il faut relever l'absence de préparation d'artillerie avant l'attaque de l'infanterie et ce, malgré la connaissance du dispositif ennemi. La bataille de Plaine/Saint-Blaise n'a pas été rapide et facile comme certains le pensent, car ce n'est qu’après 12 heures de combat et des pertes françaises importantes que les Allemands ont levé leurs mouchoirs blancs en signe de reddition. »

 

Amicale hyéroise des Anciens des 405e et 54e RA (Bulletin de liaison n°129 d'octobre 2014)

Le général Hubscher, Président de l'Amicale des anciens du 405e et du 54e RA, dans son mot d'introduction, souligne les difficultés à découvrir la cohérence des restructurations de l'Armée de terre en cours, mais affirme son optimisme pour l'avenir de son Amicale.

En effet, elle est très active et se porte bien :

- le cocktail de rentrée du 3 octobre a rassemblé 81 personnes dont une quinzaine de personnalités civiles et militaires et d'invités extérieurs et s'est déroulée dans une ambiance chaleureuse ;

- l'Amicale tenait un stand d'information aux Journées des Associations de l'Espace 3000 d’Hyères. De nombreux visiteurs se sont montrés intéressés par les panneaux de photos résumant les activités des années 2012, 2013 et 2014. Cette participation a permis de faire mieux connaître l'Amicale et le Régiment et de recruter de nouveaux membres ;

- elle était présente aux cérémonies du 70e Anniversaire de la Libération d'Hyères et à la Journée Nationale d'Hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives dont une grande partie a payé de leur vie leur participation aux opérations de pacification de l'Algérie au sein des Sections Administratives spécialisées ou des Commandos de Chasse ;

- enfin, l'Amicale a reconduit l'opération « cadeaux OPEX », grâce à la participation active de la Municipalité et du Régiment.

 

Amicale des Anciens du 68e RAA

L’Assemblée Générale de l’Amicale s’est déroulée à La Valbonne le 20 juin 2014 en présence du Colonel Ulrich Commandant le Régiment.

Le Président Gérard Vandenhende ouvre la séance et donne la parole au chef de Corps qui souligne dans son allocution l’impérieuse nécessité de maintenir d’excellentes relations entre l’Amicale et le Régiment pour assurer la pérennité de l’histoire.

Après une minute de silence à la mémoire de nos morts depuis juin 2013, le Président présente le rapport moral de l’Amicale. Il déplore l'absence des nombreux adhérents qui ne peuvent se déplacer en raison de leur grand âge ou de la maladie.

Au cours de l’année 2013, l’Amicale a enregistré 24 nouveaux adhérents, soit 4 de plus qu’en 2012. L’effectif de l’Amicale comprend 327 membres, dont malheureusement 140 ne sont plus en règle. Par contre, nombreux sont ceux qui encouragent l’Amicale et la félicitent pour la qualité de ses Bulletins.

De son côté, l’Amicale met son point d’honneur à être présente aux cérémonies militaires du Régiment ou d’ailleurs (Sainte-Barbe à Paris, Wagram); elle anime aussi la Bourse Militaria et Antiquités Militaires qui a attiré, en 2013, 38 professionnels et 500 visiteurs. Les revenus de ces journées servent à l’achat pour le Régiment de souvenirs historiques.

Avant le rapport financier l’Amicale a participé à la réélection des membres du Bureau.

 

Groupe Drouot - Anciens de l’Artillerie, prolonge du 8e RA

Cette livraison du 30 octobre dernier recouvre une assez large période puisqu’elle remonte jusqu’au rapport d’activités de l’année 2013. Elle commence cependant et, tout naturellement, par le mot de bienvenue du Président Camus aux participants à l’Assemblée Générale du début du mois d’octobre, l’excuse pour les absents et l’observation d’une minute de silence à l’intention des camarades disparus depuis la dernière AG. Puis relate le contenu du rapport moral du Président où celui-ci rappelle que le but premier de l’Association est bien de faire vivre le devoir de mémoire et celui des traditions. Ceci se traduisant dans les faits par une participation maximum aux cérémonies et manifestations patriotiques en Lorraine. Elle évoque ensuite les problèmes récurrents de la difficulté à renouveler les effectifs car les jeunes sont peu motivés par le bénévolat. Elle déplore, évidemment, la dissolution du 8e RA de Commercy, où l’Association était présente en nombre à la cérémonie de dissolution présidée par le Général CEMAT. Activité majeure, la Sainte-Barbe au Quartier Drouot du GRS 6 à Vandoeuvre qui rassemble entre 250 et 300 personnes, même si les nouvelles règles administratives et financières de plus en plus drastiques ne facilitent guère les choses.

Le Président termine son rapport moral en sollicitant les volontariats pour sa propre relève après quinze ans à la tête de l’organisation, et en exprimant ses remerciements aux participants.

Le bilan financier qui suit reflète une situation parfaitement saine certifiée par le rapport des vérificateurs aux comptes.

Annexé à ce rapport de 2014 celui de 2013 relate les activités très soutenues de ce millésime en tous domaines : cérémonies, Sainte- Barbe, repas et réunions divers attestant de la vitalité de l’Association.

 

UALR

L'union des Artilleurs du Lyonnais et de la Région est une Association solide, à la cohérence remarquable, dont les activités ne se relâchent pas. Le mot du Président Curtil nous rappelle, ou nous apprend, que l'Union s'st dotée d'un site internet ouvert au public, avec un espace "adhérents", ainsi que d'une Newsletter électronique qui met en relief les principaux points du programme d'activité à court et moyen terme. Avec le document institutionnel de 4 pages, en couleur, et les deux bulletins semestriels, les adhérents...et les autres... sont bien informés.

Il faut dire que l'emploi du temps est chargé, l'Union tenant à participer aux événements patriotiques de la Région, aux commémorations des diverses unités et aux activités de la FNA; Se sont ainsi succédées les participations au CA de la FNA en juin, aux Portes Ouvertes du 68e RAA, à Wagram, à l'Ecole d'Artillerie (juillet), aux cérémonies du 14 juillet à Lyon. L'automne a vu l'Union participer au voyage en Grèce de la FNA et de l'Amraf, puis aux nombreuses cérémonies commémoratives de la Région, notamment le 11 novembre. Enfin, l'année s'est naturellement terminée sous le signe de la Sainte-Barbe, fêtée le 29 novembre à l'UALR, le 4 décembre au 68e RAA, les 5 et 6 décembre à Paris sous l'égide de l'Ecole et de la FNA.

Le bulletin n° 56 rapporte, en outre, des nouvelles de l'A6, vieille amicale d'artilleurs, des nouvelles du 93e RAM qui fête ses 90 ans, des informations historiques sur l'évolution de l'artillerie le souvenir d'Albert Thomas, lyonnais, Secrétaire d'Etat à l'Artillerie en 1914, puis Ministre, qui mobilisa petites et grandes entreprises et multiplia par 50 la fabrication d'obus de gros calibre.

 

Amicale des Anciens du 35e RAP - Bulletin N°118 Octobre 2014

Les mots du Président et du Chef de Corps : Chacun commente les derniers évènements connus à la fin du troisième trimestre 2014 envisage la fin de l’année et évoque les missions à venir.

Assemblée Générale 2014 : L’assemblée générale s’est tenue le vendredi 19 septembre 2014 devant une assistance d’une cinquantaine d’Anciens. Le rapport moral est bon, les effectifs restent stables. Le Président DELAVAL souhaite un renouvellement du bureau pour que de nouveaux membres prennent des responsabilités. Il s’est félicité du resserrement des liens qui unissent les amicales parachutistes et l’artillerie.

Le moral reste globalement bon, la situation financière est stable et en équilibre. Le rapport moral et les projets sont adoptés, les comptes sont approuvés.

La Saint Michel, les 18 et 19 septembre 2014 à Tarbes : Le 18, accueil à partir de 8 heures au bureau de l’Amicale à 10 heures tous les présents rejoignaient Laloubère pour assister aux sauts à 12 heures, retour au 35 pour prendre avec le Chef de Corps et les épouses, un repas servi par le régiment, sous les ailes protectrices du Nord 2501 de 15 heures 30 à 16 heures 45, visite de la salle d’honneur pilotée par le Président ensuite présentation statique du matériel du Régiment dans la cour Mingus à 19 heures 30, repas du soir avec le Chef de Corps, servi au mess de la gendarmerie dans une ambiance de camaraderie toujours aussi sympathique Le 19, à 8 heures 30 messe en la chapelle Saint Michel à 9 heures 30 Assemblée Générale 10 heures 30 prise d’armes avec remise de décorations A 12 heures 45 début de la phase festive de la Saint Michel dans le gymnase qui s’est poursuivie après le repas dans les différentes popotes ouvertes Rassemblement des anciens de la 55/2B du 35 et du 20 : C’est à Baudreix qu’ils ont séjourné, du 4 au 6 juin . Au programme, visites du Musée du béret, de la grotte de Bétharram, le petit train d’Artouste et la cave de Gan Dépôt de gerbe au monument aux morts de Boeil Bezin et vin d’honneur servi par la mairie Vie d l’Amicale et du Régiment Le samedi 6 septembre, à l’occasion de l’anniversaire de la bataille de la Marne, une cérémonie s’est déroulée à Tarbes autour de la statue équestre du Maréchal FOCH. Y ont participé, le Lieutenant-colonel DURIEUX, commandant des troupes avec l’Etendard et la 4e batterie du 35, l’Etendard et un escadron du 1er RHP et l’Etendard du 24e RA dont le 35 a la garde. La cérémonie était placée sous l’autorité du Général BECKRICH, secrétaire général des réserves militaires. Du 24 au 26 septembre, le Lieutenant-colonel DURIEUX a organisé un séminaire de commandement dans la vallée des Gaves à Lau Balagnas. Ce déplacement des cadres a été mis à profit pour la réflexion sur l’avenir et la vie du Régiment. Le 24 après midi le détachement à rejoint le refuge de Bayssellance, étape en vue de l’ascension du Vignemale à 3298m le lendemain. Les insignes du Régiment ont subi quelques modifications, en particulier, l’insigne tissu d’épaule aux couleurs des différentes unités du Régiment porté sur la tenue de combat et une nouvelle patte d’épaule sur les tenues de sortie et de parade.

Un peu d’histoire :

En 1914 le 35e RAC entre dans la guerre, et le 22 août le 35 prend son baptême du feu au village de Maissin dans les Ardennes il compte ses premières pertes et ses blessés, le Capitaine GALLOTTI, commandant la 7e batterie tombe au champ d’honneur. En 1954 le 35e RAP partait en Algérie. Le GALAP 35 avec le Groupement BLIZZARD est mis sur pied et embarque à Port Vendres le 11 novembre 1954, pour l’Algérie et les Aurès, le 35 RALP commandé par le Colonel BOUSQUET fourni l’artillerie du groupement.

< Toutes les publications